FAQ

Vous venez de découvrir notre site mais vous avez encore des questions ? Nous espérons pouvoir y répondre avec cette Foire Aux Questions !

La FAQ de Mazeberry

L’idée du Multitouch Analytics est née du besoin des annonceurs de comprendre les réelles performances de leurs actions e-marketing. Le principe consiste dans un premier temps à collecter le scénario complet de l’internaute avant son acte d’achat. En effet, environ 50% des internautes visitent au moins 2 fois un site avant de finaliser leur achat sur un site e-commerce. Le « monotouch » a un comportement assez simple qui consiste à affecter tout le chiffre d’affaires généré, à la dernière source de trafic. En « multitouch », l’objectif est de répartir le chiffre d’affaires sur l’ensemble des visites. Cette méthodologie permet d’avoir une meilleure compréhension des comportements des internautes et donc d’optimiser ses investissements e-marketing.

Une solution standard de web analytics attribue les performances e-marketing à la dernière source avant l’achat. Pourtant, dans plus de 50% des achats en ligne, l’internaute entre en contact avec plusieurs campagnes e-marketing (emailing, référencement naturel, liens sponsorisés, réseaux sociaux…). Avec Mazeberry les résultats prennent en compte l’ensemble des sources ayant contribué à un achat. La plateforme permet également d’avoir un tableau de bord épuré ainsi qu’une infographie sur-mesure. Enfin, les e-commerçants peuvent renseigner leurs investissements e-marketing afin que Mazeberry Attribution calcule automatiquement le ROI et le CPA des campagnes.

Mazeberry Attribution est compatible avec tous les sites ayant des conversions impliquantes. L’action la plus connue est la transaction e-commerce, mais d’autres actions peuvent être impliquantes telles que la création d’un compte utilisateur, le dépôt d’un dossier, etc.
Notez que plus le panier moyen des ventes e-commerce sera important, plus les scénarios seront complexes. En ce sens, plus le Multitouch Analytics sera pertinent voire prioritaire.

Un modèle d’attribution est composé de trois piliers à savoir :
-> une courbe,
-> une ou plusieurs règles de gestion des priorités,
-> une fenêtre d’attribution.
La courbe d’attribution représente le schéma de répartition de poids entre plusieurs sources de trafic. On parle alors de courbe à répartition constante, linéaire, exponentielle, parabolique ou autres.
Les règles de gestion des priorités permettent de modifier le poids de certains leviers au sein de la courbe. Exemple : Ajuster l’attribution en fonction du temps passé sur le site.
La fenêtre d’attribution fait référence au nombre de jours entre la 1ère visite et la dernière visite avant la conversion. Seuls les clics et impressions réalisés durant cette période feront partie du scénario de conversion.

Lorsque qu’une transaction a lieu, on considère que plusieurs leviers marketing ont joué un rôle dans le scénario de conversion (ex : SEO, SEM, affiliation). L’Attribution est une façon de déterminer quelle part attribuer à quel levier marketing pour la vente (ex: 50% SEO, 30% SEM, 20% affiliation).

La déduplication est une méthode selon laquelle une conversion n'est attribuée qu'à un seul levier même si plusieurs ont participé.

Le CPC ou coût par clic est le montant payée par un annonceur pour une publicité, à chaque fois qu'elle engendre une visite sur son site, à chaque clic.

L'Unified Marketing Impact Analytics est une solution qui combine plusieurs techniques de calculs statistiques afin d'attribuer une performance à chaque levier marketing.

La stratégie omnicanale consiste à utiliser tous les points de contacts avec le clients ou le prospect qu'ils soient offline ou online.

Une page liste désigne la page qui liste les produits lorsque l'internaute sélectionne une catégorie ou effectue une recherche. A moins que le produit final ne soit très bien référencé, c'est généralement par ce type de page que va se faire l'accès à la fiche produit.

La stratégie d'e-merchandising est très importante à ce niveau, car la page liste doit conduire naturellement l'internaute vers ce qu'il recherche ou l'orienter vers des produits sur lesquels vous dégagez une forte marge.

Le ranking produits n'est autre qu'une réponse systématique à la question suivante : dans quel ordre faire apparaître vos produits, notamment sur les pages listes que nous venons d'aborder ?

De manière générale, les produits présentés en premier sont plus susceptibles de générer une conversion. Cet élément d'e-merchandising est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. Faut-il renvoyer en premier...

  • Vos best-sellers ?
  • Les produits les mieux notés ?
  • Les prix les plus compétitifs (au risque de provoquer un effet d'ancrage de prix qui détourne votre trafic des produits plus onéreux) ?
  • Les produits les plus qualitatifs, mais peut-être plus chers et donc plus susceptibles d'effrayer vos visiteurs ?
  • Les produits techniques ou « grand public » ?

Nous pouvons répondre à vos besoins !

Nous répondons aux différents enjeux de nos clients grâce à une approche smart data.