Contribution et Attribution

 

 

Contribution et Attribution : pour une étude qualitative et quantitative de votre Mix Marketing !

 

Quelque soit votre marché et votre objectif de conversion (e-commerce, leads…), vous investissez sur différents leviers digitaux pour : faire de l’acquisition, développer votre présence digitale, générer du trafic qualifié sur votre site, fidéliser votre clientèle… votre mix marketing est riche. C’est par l’optimisation, basée sur des données fiables, que vous pourrez prendre les meilleures décisions.

Je vous propose ci-dessous une méthode d’analyse de votre Mix-Marketing.

Cette méthode peut-être réalisée en autonomie et toutes les informations sont accessibles facilement dans la plateforme.

N’hésitez-pas à partager votre méthode et vos idées en commentaire.

 

Comment étudier son Mix-Marketing avec Mazeberry Attribution ?

 

Tout d’abord, je vous propose de scinder votre mix-marketing en 3 typologies de leviers :

–          Acquisition (SEA Hors Marque, PLA, Display conquête…)

–          Fidélisation (Email CRM)

–          Notoriété / spontané (SEO, Accès Direct, SEA Marque)

L’objectif est de comprendre le comportement de vos leviers en mettant en parallèle les KPI de contribution (qualitatif : taux de visites utiles, rôle…) des KPI d’attribution (quantitatif : Coût d’acquisition, ROI…) en fonction de leur typologie.

Ensuite, posez-vous la question suivante : Quel doit être le comportement de mon levier dans mon-Mix Marketing ?

Exemple :

–          Dans le cas d’un levier de reciblage, le taux de visites utiles (ou taux de conversion amélioré) doit être supérieur à ceux des leviers d’acquisition.

–          Un levier d’acquisition se doit d’être initiateur ou autonome car il doit engager des chemins de conversion et ne pas recibler des clients qui sont déjà venus sur mon site via un autre levier.

–          A l’inverse, il est préférable qu’un levier de reciblage soit buteur, car s’il fait la passe (passeur) à un autre levier budgétisé, cela augmente le prix de la conversion.

–          Le coût d’acquisition d’un levier d’acquisition est normalement plus élevé que celui d’un levier de reciblage. C’est acceptable si mes leviers d’acquisition font VRAIMENT de l’acquisition.

Il faut bien comprendre qu’un levier rentable n’est pas forcement qualitatif. En ajoutant la vision « contribution » à la vision purement financière qu’est l’attribution vous favorisez donc une prise de décision efficiente.

 

C’est quoi la suite ?

 

Vous pouvez ensuite prendre des décisions basées sur les insights que vous avez identifiés.

Partagez vos analyses avec vos prestataires est aussi une manière de les impliquer dans votre prise de décisions.

Surtout, votre customer success consultant Mazeberry peut intervenir auprès de votre équipe sous forme de workshop pour co-construire avec vous un plan d’action customisé.

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

 

Antoine de Rosny