Parlons E-commerce avec Christelle Flameng, Search E-merchandiser chez Promod.

Aujourd’hui, c’est la journée internationale des femmes. A cette occasion, Mazeberry donne la parole à une femme digitale. Christelle utilise notre Solution merchandising chez Promod depuis plus d’un an. Découvrez son interview !


Bonjour Christelle, peux-tu te présenter et décrire ton rôle au sein de Promod ?

Bonjour, je suis Search E-merchandiser au sein d’une équipe conversion de 5 personnes chez Promod. J’optimise le ranking et place les produits sur le site au bon endroit et au bon moment afin de séduire la cliente. Je facilite également son parcours et ses recherches via le moteur de recherche interne.

 

Quel est le parcours qui t’a menée à ce poste ?

Je suis issue d’une filière littéraire mais j’ai ensuite souhaité me spécialiser avec un BTS commerce international et une école de commerce extérieur. J’ai eu la chance de faire beaucoup de stages et de petits jobs dans différents secteurs et suis ainsi vite rentrée dans le monde du travail.
Mon parcours professionnel ? J’ai commencé il y a 21 ans ! Je suis passée par plusieurs grandes entreprises et d’autres petites structures avec des défis ultra motivants où tout était à développer. Ça fait maintenant 15 ans que je suis chez Promod.

 

Qu’est ce qui t’a motivée à travailler dans le digital ?

Je suis arrivée chez Promod en tant que coordinatrice merchandising. J’étais l’interface entre les magasins français, le service merchandising terrain et le siège. Tout se faisait encore sur papier, l’intranet commençait seulement à être mis en place chez nous. Après quatre années, j’ai demandé à partir au pôle web, synonyme pour moi de nouveaux challenges à relever dans ce secteur porteur d’avenir. C’est vraiment ce qui a motivé ma demande. Nous étions trois et nos missions étaient principalement orientées vers la présence des produits sur le site avec très peu d’opérations de communication autour de nos collections. A l’époque, les métiers du web émergeaient et notre catalogue web était plus réduit que l’offre magasin, aujourd’hui c’est l’inverse !

 

Tu as donc une vision complète du merchandising, à la fois physique et digitale ! Comment as-tu vu évoluer le concept chez Promod ?

Au niveau des magasins, le merchandising s’est structuré avec le temps. Des sessions vitrine avec les responsables adjointes internationales ont vu le jour, puis, la création d’un magasin ici au siège nous a permis de créer une vraie stratégie. Le merchandising doit toujours rester dynamique avec des nouveautés toutes les semaines en magasin et tous les jours sur le web !
Au niveau du web justement, avant, tout se faisait à la main, avec notre outil interne. Le travail de ranking était assez long et laborieux.

Aujourd’hui, nous utilisons votre Solution Mazeberry Merchandising qui simplifie les tâches et rend nos analyses quotidiennes et nos choix stratégiques plus simples et plus précis. Ce qui est intéressant avec le merchandising en ligne, c’est qu’il est beaucoup plus modulable. On peut (on doit) se permettre de changer les mises en avant en fonction des événements qu’on ne peut pas anticiper.
Pour synthétiser, notre système de travail en silo a été remis à plat au profit d’un plan marketing à 360°. La stratégie a été retravaillée pour que le web et les magasins soient toujours sur la même longueur d’onde et proposent les mêmes offres en simultané, sauf exception. Nous mettons aussi en avant des procédés cross canal pour renforcer notre stratégie : store-to-web, click and collect, E-réservation, etc… Proposer un service optimal de la sorte pour nos clientes, c’est l’avenir !

 

A quoi ressemble ta journée type ?

Je n’ai pas de journée type ! Chaque jour apporte son nouveau challenge et la possibilité de développer de nouveaux axes. Ce qui est certain, c’est qu’il faut toujours se mettre à jour au niveau des chiffres et envisager des actions à mener à moyen et court termes.
Notre devise ? Action, réaction ! Il faut absolument rendre notre site et nos pages plus performants et veiller à ce que cela reste toujours joli et attractif pour nos clientes.

 

Quelles sont les compétences requises sur un poste comme le tien ? Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite se lancer ?

Selon moi, une chose est primordiale : il faut être or-ga-ni-sé ! Avoir un rétroplanning en tête mais surtout être agile face aux changements de dernière minute. Il est aussi important de savoir se remettre en question car dans ce type de poste on avance vraiment en test and learn ! Pour finir, je dirai qu’il est important de savoir travailler en transversalité. Ici, on échange beaucoup avec les responsables du référencement naturel et payant pour optimiser nos fiches produits mais aussi avec la chargée des réseaux sociaux pour les mises en avant, la répartition pour la connaissance des stocks, etc…
Mes conseils ? Toujours être à l’écoute, rester bien éveillé à tout ce qu’il se passe, dans l’entreprise et dans le secteur, et vraiment se tenir prêt face aux changements. La veille est quasi quotidienne et primordiale car les best practices sont partout !

 

Selon toi, quels sont les futurs enjeux du e-commerce ?

Pour moi, le véritable enjeu réside dans l’innovation, la créativité et la recherche de solutions nouvelles qui font la force du e-commerce et sont moteurs de croissance. Les grandes tendances actuelles à venir en matière de commerce connecté…? On peut d’abord parler d’intelligence artificielle avec les chatbots par exemple. Je pense aussi à la réalité virtuelle qui peut proposer tellement de choses intéressantes. Et bien sûr, la personnalisation ! Dans tous ces sujets, la data est clé. Pour autant, il ne faut pas oublier que la cliente doit être au cœur des préoccupations et des projets. C’est là le plus grand défi à mon sens.

 

En cette journée des femmes, peux-tu nous dire quelles personnalités t’inspirent ? 🙂

Il y en a tellement ! D’abord pour rester dans la mode, je dirais Coco Chanel. C’est vraiment le symbole de l’élégance à la française, visionnaire et avant-gardiste. Il y a une jolie citation qui m’inspire beaucoup : “La mode n’est pas quelque chose qui existe seulement dans les vêtements, la mode est dans le ciel, dans la rue. La mode a à voir avec les idées, la façon dont nous vivons, ce qui se passe”. Je tire mon chapeau également à Simone Veil, icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France. C’est une grande dame française, avec une ouverture vers l’international qui fait d’elle une vraie figure d’exemple. Enfin, je souhaite citer Mère Thérésa, modèle tellement fort de don de soi ! Si je pouvais être un mix de toutes ces femmes, je serais la plus heureuse !

Et puis, je voudrais aussi faire un clin d’oeil à toutes les femmes de ma vie et en particulier, ma maman.

Merci Christelle de nous avoir accueilli dans vos bureaux et de nous avoir partagé ton expérience ! Nous te souhaitons beaucoup de réussite dans tes projets et un e-merchandising sans cesse optimisé 😉

Parlons E-commerce avec Christelle Flameng, Search E-merchandiser chez Promod.
5 (100%) 5 votes