Maxime Blancheporte

Interview d’expert : Maxime Gailhbaud de Blancheporte

Basée sur une stratégie multicanale combinant print et leviers du e-commerce, Blancheporte, la marque fétiche des quinquas a su évoluer avec sa cible en négociant avec succès le virage du commerce digital. Forte de ses racines VADistes, Blancheporte sait ô combien la maîtrise de la data et de la mesure est importante pour développer les ventes et maitriser les coûts commerciaux. Après plus d’un an d’utilisation de la Solution Mazeberry, Maxime Gailhbaud, Responsable Acquisition Online, nous livre son témoignage d’expert !


Maxime, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Responsable Acquisition Online chez Blancheporte depuis 7 ans, au sein d’une équipe de 4 personnes et nous travaillons sur l’ensemble des leviers marketing.

Blancheporte c’est une marque historique avec une notoriété forte. Bien qu’une partie importante de notre trafic est issue du print, notre stratégie digitale s’est développée et s’appuie désormais sur de nombreux leviers marketing.

Quelles sont tes principales missions au sein de Blancheporte ?

Mes missions principales sont l’acquisition de nouveaux clients et l’augmentation du volume de conversions. La mesure de la performance est essentielle dans nos métiers du marketing. En tant que traffic manager nous devons sans-cesse jauger et remettre en question la qualité de nos campagnes et de nos fournisseurs (les ciblages, les créas, les messages, etc…).

Mazeberry nous permet d’ouvrir la boite noire : identification des parcours d’achat gagnants, des leviers permettant de recruter, gestion du budget et maîtrise du coût d’acquisition.

À quelles problématiques as-tu été confronté ?

Notre défi est de rentrer un peu plus dans le coeur du réacteur en exploitant mieux et plus vite la data. Un outil comme Mazeberry nous permet d’analyser et de visualiser les parcours d’achat pour comprendre les usages de nos clients.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans la Solution ?

La partie Marketing Channel. Grâce à cet onglet, je peux tout savoir du levier sur lequel je m’interroge. J’ai accès à une fiche d’identité détaillée, j’observe comment il interagit, comment il se positionne dans le parcours d’achat, le volume de conversion qu’on lui attribue… Le dashboard est complet et très visuel, on comprend tout rapidement !

Quel bilan tiré après 1 an d’utilisation de la Solution ?

Le premier learning a été rapide et facile. On a très vite identifié des quick wins, réalisé les ajustements nécessaires et optimisé notre CPA. Ainsi, les frais de licence annuels ont été couverts en 1 mois.

Cette première étape franchie, le challenge de cette année, c’est d’aller encore plus loin dans la data et dans l’analyse. Actuellement, nous nous concentrons uniquement sur la partie online. À terme, nous souhaiterions aussi intégrer les touchpoints offline.

Quels sont tes objectifs pour la suite ?

Sortir les rapports Mazeberry au delà du pôle Trafic, pour présenter un dashboard décisionnel auprès de notre direction. Être plus présent sur la lecture des analyses, partager encore plus cet outil en interne

Enfin, sur le long terme : intégrer les touchpoints offline. Un projet d’envergure, qui demandera la contribution de tout le pôle Marketing de Blancheporte.

Peux-tu qualifier Mazeberry en un mot ?

Décisionnel. Prendre des décisions mesurées, changer de stratégie sur un levier, c’est là que réside la vraie valeur ajoutée de Mazeberry !


Merci Maxime d’avoir partagé ton expérience avec nous. Chers lecteurs, qu’en pensez-vous ? 

En attendant de lire vos commentaires, n’hésitez pas à nous demander une démo !

 

Interview d’expert : Maxime Gailhbaud de Blancheporte
5 (100%) 3 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.