Le Blog Mazeberry

Le blog de la performance marketing !

Google et le marché de la publicité mobile

C’est officiel, c’est écrit, c’est dit : les recherches sur mobile ont finalement dépassé les recherches sur ordinateur. Depuis le 7 mai 2015, Jerry Dischler, vice-président de la division Adwords de Google, a annoncé que dans 10 pays majeurs, les requêtes Google sur mobiles dépassent les requêtes sur ordinateur. Cela peut paraître anodin mais ce chiffre ne fait que confirmer la stratégie de Google de ces derniers mois. Boost du référencement pour les sites optimisés mobiles, Adwords sur mobiles favorisés etc. Le géant de la recherche fait-il tout cela pour contrer la montée de Facebook sur mobile, qui veut en faire un outil « tout en un » mobile ? Une chose est sûre, la prochaine étape sera mobile. Avec Google Now ou encore Cortona (développé par Microsoft), ces nouveaux logiciels veulent devenir des « personnal assistant » plus que de simples moteurs de recherches.

La montée en puissance du mobile.

mobile_montee_en_puissance Google et le marché de la publicité mobile | Marketing attribution software

Avec un nombre toujours plus important de terminaux mobiles, le marché a dû s’adapter. En 2015, près de 30 millions de smartphones se trouvent sur le marché et ce, uniquement en France. Dans le monde, c’est près de 3,6 milliards de terminaux qui sont en circulation. Avec le déploiement d’un réseau internet mobile de plus en plus important (la 4G est arrivée en France il y a bientôt 2 ans, la 3G partout est prévue pour mi-2017 en France) la montée en puissance du search mobile n’était que la suite logique des choses. En effet, selon une étude effectuée par We are Social en 2015, un utilisateur mobile surfe en moyenne 2h et 40 minutes sur internet. Cela est rendu possible principalement grâce à la technologie. Les Smartphones étant de plus en plus développés, ces derniers facilitent l’accès rapide et simple à l’internet mobile.

Mobile Search : Une stratégie long terme de Google ?

Google est le plus gros moteur de recherche au monde. Cela reste indiscutable. Avec 90% de parts de marché, les autres moteurs de recherche ne peuvent pas rivaliser. Google est donc libre de dicter ses lois notamment en termes de référencement naturel et payant. Ce dernier est d’ailleurs très orienté mobile depuis plusieurs mois. En effet, prévenu depuis Janvier 2015, les entreprises ont eu 3 mois pour adapter leur site web et le rendre « Responsive » (c’est-à-dire, adapté au mobile.). Le moteur de recherche a effectué une mise à jour de son algorithme le 21 Avril 2015. Ce dernier avait pour but de favoriser la remontée des sites responsive lors d’une recherche mobile. Surnommée « L’apocalypse du mobile », la mise à jour a fait quelques dégâts. Des sites comme le bon coin ou BNP Paribas ont perdu jusqu’à 15% de leur visibilité. Quand on sait que 64% des sites web ne sont pas préparés pour le mobile, cela laisse deviner le nombre de sites touchés par cette mise à jour.

La publicité sur terminaux mobiles est également influencée par Google. En effet, les adwords sur mobile coûtent beaucoup moins cher que sur PC. Or, avec le nombre toujours plus croissant de smartphones, le géant de la recherche web aurait-il peur de la concurrence mobile ?  Des concurrents comme Facebook qui intègre de plus en plus d’outil dans son application mobile (navigateur intégré, un moteur de recherche en développement…) ou encore Yahoo, qui repasse à l’offensive…

Mobile Search : Vers une concurrence moins inégale ?

yahoo-original-584x329 Google et le marché de la publicité mobile | Marketing attribution software

En effet, Yahoo souhaite reconquérir le marché du search en s’attaquant au mobile. Contrairement à Google, Yahoo souhaite faire de son moteur de recherche mobile un véritable compagnon de vie, le fameux « personnal assitant ». Marissa Mayer a déclaré lors du Yahoo Q1 2015 Earnings que les recherches mobiles n’étaient pas assez personnalisées. Elle donne l’exemple de quelqu’un prenant un vol à l’aéroport JFK et explique que si la personne effectue une recherche « JFK » sur mobile. La recherche devrait faire remonter un itinéraire pour s’y rendre, la porte du vol et la carte d’embarquement par exemple. Plutôt que basiquement remonté la page wikipédia de l’ancien président des Etats-unis.

Mais Google n’est pas concurrencé uniquement par les grands noms du digital : la recherche mobile ne passe pas uniquement par Google, mais peut se faire via des applications spécialisées en fonction de la recherche. Que ce soit un voyage (Trip Advisor, Voyages SNCF) ou un restaurant (Yelp) par exemple. Les compteurs sont donc remis à zéro pour le mobile search. Bien que Google ait pris une longueur d’avance avec son « Google Now », Yahoo, Facebook et les applications mobiles sont une concurrence qui peuvent inquiéter le géant américain sur ce marché.

Google et le marché de la publicité mobile
5 (100%) 4 votes

A propos Thibaut Lemay

Thibaut Lemay
Thibaut Lemay, founder & CEO of Mazeberry, is a Marketing and an IT expert. When he's not helping companies overhaul their marketing mix, Thibaut can be found on the green playing golf!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...
Retour en haut